samedi 31 juillet 2010

Charles Martel, prémices de la Reconquista.

L’occupation de l’Espagne par les musulmans s’étend sur une période de 8 siècles (de 711 à 1492). L’un des premiers personnage qui incarne l’esprit de la Reconquista est Charles Martel, qui stoppa l’avancée musulmane à la bataille de Poitiers en 732.

Après avoir conquis l’Espagne et la Septimanie très rapidement, les Berbères islamisés mènent des expéditions ponctuelles en Gaule pour s’emparer de butin. Après une punition infligée à une division d’un seigneur Maure, par l’armée Maure elle-même (conflit « interne »), les Berbères s’introduisent dans les terres franque.

Abd el Rahman (le chef de l’armée musulmane), marche sur Poitiers, pille et incendie l’abbaye Saint Hilaire. Il se dirige ensuite vers Tours, dans l’intention de piller l’abbaye Saint Martin-de-Tours. Cependant, Charles Martel, marche vers Tours après avoir réuni une armée de fantassins francs. Il décide d’attendre que les Sarrasins soient lourdement chargés de butin pour les attaquer.

Après une semaine ponctuée d’escarmouches, puis de deux jours de rude bataille, l’armée de Charles prend le meilleur sur l’armée Berbère. La victoire serait en grande partie attribuée à la robustesse des lignes de défense franques, qui auraient résisté à la charge de la cavalerie adverse. Ces lignes de défense, étaient simplement constituées d’hommes forts et de leurs boucliers. Charles fut alors acclamé sous le nom de Martel : « marteau des infidèles ».


Cette défaite correspond à la fin de l’avancée musulmane en occident, elle sera suivie par plusieurs victoires de Martel contre les Maures notamment en Provence et dans la vallée du Rhône.
Cet événement est un symbole de l’insoumission des peuples autochtones de l’époque, face à l’envahisseur musulmans.

3 commentaires:

Eisbär a dit…

Ces mots sont une douce musique à mes oreilles... j'ai lu l'article à haute voix... j'en ai goûté chaque sonorité tant son sujet m'interpelle... Dieu fasse que j'ai la vie suffisamment longue pour connaître d'autres reconquêtes espérées et... attendues !

Loup a dit…

Je me souviens du temps où l'on étudiait encore la dernière image dans nos livres "d'histoire" au collège et lycée. Aujourd'hui cela disparait mais on sait pour quelle raison ... =/

Nearof a dit…

Tu sais Loup, j'ai même lu dernièrement un "article" comme quoi Charles Martel n'était qu'un barbare sanguinaire et que les musulmans de l'époque venaient en paix et n'étaient armés que de plateau a fromage qu'il avait confondu avec des boucliers.
A l'époque ou la négation et la reécriture de notre histoire sont érigées en doctrine plus rien ne m'étonne.

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.