mardi 16 novembre 2010

Ah que nos pères étaient heureux !

Voici de quoi nourrir vos légitimes aspirations à la joie. Les Gaulois du Québec savent jouer et chanter, c'est bien connu. L'ensemble des Lutins Luthiers ne déroge pas à la règle et nous offre une version sublime et endiablée du traditionnel "Ah que nos pères étaient heureux !" : réjouissez-vous !



Ah que nos pères étaient heureux (bis)
Quand ils étaient à table.
Le vin coulait à côté d’eux (bis)
Ça leur était fort agréable.

(Refrain)
Et ils buvaient à pleins tonneaux,
Comme des trous, comme des trous, morbleu !
Bien autrement que nous, morbleu !
Bien autrement que nous !

Ils n’avaient ni riches buffets (bis)
Ni verres de Venise.
Mais ils avaient des gobelets (bis)
Aussi grands que leurs barbes grises.

Ils ne savaient ni le latin (bis)
Ni la théologie.
Mais ils avaient le goût du vin (bis)
C’était là leur philosophie.

Quand ils avaient quelque chagrin (bis)Ou quelque maladie.
Ils plantaient là le médecin (bis)
Apothicaire et pharmacie.

Et quand le petit dieu Amour (bis)
Leur envoyait quelque donzelle,
Sans peur, sans feinte et sans détour
Ils plantaient là la demoiselle.

Celui qui planta le Provins (bis)
Au doux pays de France
Dans l’éclat du rubis divin (bis)
Il a planté notre espérance.

(Refrain final)
Amis buvons à nos tonneaux
Comme des trous Comme des trous, morbleu !
L'avenir est à nous, morbleu !
L'avenir est à nous !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut à toi !
Cette chanson est toujours aussi belle...
Pour son origine, il me semble qu'elle vient de Bourgogne, même si on voit parfois le terme "normand" à côté de son nom.
C'est enraciné, ça aime la vie et la chante : c'est Européen.
La Gaudriole.

Nearof a dit…

Content que cette chanson te plaise, c'est vrai qu'elle est réjouissante.

D'ailleurs c'est ce que j'essaie un peu d'insuffler a travers ce blog, de la fierté, de la joie, de la bonne humeur.

D'autres se chargent très bien d'annoncer les mauvaises nouvelles a longueur de temps, il faut bien contre balancer de temps en temps.

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.