lundi 6 septembre 2010

Le rythme de vie des coteaux du Beaujolais.


L’identité lyonnaise est profondément influencée par la tradition viticole du Beaujolais. Si personne parmi vous n’omet de prouver sa fidélité au beaujolais nouveau, combien connaissent encore le rythme de vie de nos coteaux ?


De Mai à Juillet …
« Rosée et fraîcheur en mai, donnent vin à la vigne et foin au pré » La floraison de la vigne commence 8 à 12 jours après l’apparition des bourgeons, selon le temps. Elle dure entre 7 et 15 jours selon le cépage et la climatologie.
La floraison correspond à l’apparition de fleurs sur la grappe c’est-à-dire que les boutons floraux s’ouvrent et laissent place aux fleurs.

Durant la floraison de la vigne de fortes rafales de vents ou une trop forte humidité sont des facteurs nuisibles au bon déroulement de ce stade phénologique (phénomène lié à la saison), essentiel pour la récolte. La vigne est sensible aux changements climatiques lorsqu’elle est en fleur. Le bon déroulement de la floraison est important car elle influence la récolte de l’année. De plus, elle influence la récolte de l’an prochain car pendant cette période les bourgeons fructifères de l’année suivante se forment.

De Juillet à Août …
« Chaud juillet sur frais juin, peu de blé mais bon vin »
Durant l’été, la vigne pousse très vite s’il fait chaud. Le feuillage continue à se développer et les fleurs vont donner des grains de raisins : c’est la nouaison. En août, c’est la véraison ; les raisins verts grossissent et mûrissent : ils se colorent soit en rouge, soit en jaune, deviennent moins acides et s’enrichissent en sucres et en arômes…C’est le début de la maturation des raisins. L’œnologue (et/ou le viticulteur) réalise une mesure du taux de sucres et d’acidité du raisin, qui détermine la date de récolte (les vendanges) en fonction des parcelles et des cépages.

De Septembre à Octobre …
« Au mois de septembre, les raisins sont bons à prendre »
En septembre, la maturation des raisins est optimale selon les cépages. Les prélèvements et analyses se poursuivent pour pouvoir savoir quand récolter en fonction du cépage, la maturité de la parcelle, le temps et le vin souhaité. Quand vint l’époque des vendanges : les raisins sont récoltés soit manuellement, soit mécaniquement avec une machine à vendanger. Puis en fin de saison, les feuilles tombent et sont emportées par le vent d’automne …

1 commentaires:

Eisbär a dit…

Et oui le beaujolais tant décrié c'est aussi un terroir... quoiqu'on en dise. Même si les logiques commerciales sont l'apanage de certains producteur cela est sans commune mesure avec le culte de l'argent glorifié par les producteurs bordelais. Et pourtant personne ne dit rien de la sérialisation du vin de Bordeaux pour convenances anglo-saxonnes !

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.